Envoyer a un ami

Qu’est-ce que la sécheresse oculaire ?

Sécheresse oculaire, syndrome sec, œil sec…
Autant d’expressions pour exprimer le résultat d’une insuffisance d’hydratation de la surface de l’œil.

La sécheresse oculaire est une affection fréquente qui ne cesse d’augmenter en raison des facteurs de société (vieillissement de la population, évolution des modes de vie, pollution, etc).
Même si ses conséquences sont rarement graves, la sécheresse oculaire peut être responsable d’une gêne oculaire importante et d’un inconfort visuel.

Mais qu’est-ce que la sécheresse oculaire ?

Définition

La sécheresse oculaire est une maladie multifactorielle qui entraîne des symptômes d'inconfort, une gêne visuelle et une instabilité du film lacrymal pouvant causer des dommages potentiels à la surface de l’oeil.

Causes

La sécheresse oculaire est due soit à :
  • une sécrétion insuffisante des larmes (appelée également hyposécrétion)
  • une évaporation excessive des larmes (appelée également hyperévaporation)

Sécheresse oculaire liée à une sécrétion insuffisante de larmes

 

 

Sécheresse oculaire liée à une évaporation excessive des larmes
 




Un excès d’évaporation peut être lié à des causes externes dont les exemples sont très fréquents dans la vie courante : atmosphères irritantes, vapeurs de solvants, pollution atmosphérique, environnement sec et surchauffé, climatisation, faible degré hygrométrique (pays secs et chauds), travail sur écran… ou des causes intrinsèques (dysfonctionnements de certaines glandes des paupières comme dans le cas des rosacées ou des dermites séborrhéiques).

A noter également l’excès d’évaporation lié au port de lentilles de contact et à l’utilisation de certains collyres avec conservateur.

De multiples causes peuvent s’intriquer et ainsi générer un déficit en larmes, soit par excès d’évaporation, soit par défaut de production, entraînant par la suite un desséchement chronique et un inconfort oculaire permanent.
Une sécheresse oculaire chronique provoque une souffrance de la surface oculaire, altérant la qualité des larmes.
Cette altération provoque elle-même une diminution de la production des larmes.
Une réaction en cascade qui crée un véritable cercle vicieux où la sécheresse oculaire devient chronique avec une gêne permanente.
bottom